3 maladies du chat à surveiller

Pour s’assurer de la bonne santé de son chat, il est important de le surveiller au quotidien : suivre son comportement, son alimentation, son hydratation et son hygiène.

Comme l’humain, le chat est un être vulnérable à une multitude de maladies. Parmi elles, certaines peuvent facilement nuire au bon état de santé du chat et venir écourter sa durée de vie. Quelles sont donc ces maladies, et comment les éviter ? Nous vous présentons 3 principales maladies récurrentes chez le chat à surveiller.

La leucémie virale du chat

Sa contamination, comme son nom l’indique, ne se fait uniquement qu’entre chats. La leucémie virale féline est une maladie très mortelle pour le chat. Elle peut s’attraper par la salive, les fèces, l’urine ou encore à travers des éternuements. Elle peut provoquer des cancers chez l’animal.

On diagnostique cette maladie à travers des examens courants comme l’analyse du sang, de l’urine ou par une radiographie. Malheureusement, 90% des chats atteints de cette maladie, décèdent dans les quatre ans qui suivent.

La vaccination reste à ce jour, le meilleur moyen de prévenir cette maladie, pensez donc à faire dépister votre chat.

Le coryza

Aussi connue sous le nom de « grippe du chat », cette maladie est contagieuse et est causée par de nombreuses bactéries. On la remarque à travers des problèmes respiratoires, de la fièvre et une déshydratation. Le système immunitaire du chat est fragilisé et ce dernier se fatigue plus vite et ne s’alimente plus ou presque plus.

Cette maladie arrive fréquemment lorsqu’un chat est en contact avec d’autres chats et si le félin n’est pas immunisé. Vacciner votre chat pour prévenir de la maladie est là encore indispensable. Une double piqûre à 4 semaines d’intervalle est nécessaire.

Si vous avez des soupçons quant à son état de santé, vous pouvez recevoir des conseils avisés grâce à des vétérinaires par téléphone, cela vous évitera des frais de consultation vétérinaire, si rien n’est alarmant.

Le typhus

Catégorisée comme une maladie mortelle chez le chat, le typhus est une maladie à surveiller de très près. Aussi appelée « panleucopénie féline », c’est une maladie virale infectieuse. Même si elle est un peu plus rare aujourd’hui, elle atteint généralement les chats errants non vaccinés ou vivant en groupe.

chat-et-chatons

Elle se caractérise sous plusieurs formes, avec chacune son degré de gravité. La forme subaigüe reste la moins grave et se traduit par une diarrhée. La forme aigüe vient frapper essentiellement les chatons, et provoque chez eux une certaine fragilité : fatigue, perte d’appétit et prostration. Enfin, la forme suraigüe est la plus violente, et touche là encore les plus petits chats, provoquant parfois la mort soudaine…

Son infestation se développe par le contact avec des objets délabrés et les déjections. C’est donc l’hygiène qui est la principale cause du Typhus. Pour combattre cette maladie, la vaccination reste le principal remède car les anti-vomitifs ou anti-diarrhéiques ne réduisent que les symptômes.

Ces maladies, pour être soignées, peuvent engendrer des frais vétérinaires assez coûteux. C’est pourquoi, souscrire à une assurance pour chat est très important !

Laisser un commentaire